Don’t get scroogled!

« Ne vous faîtes pas engoogler par Gmail » est le nouveau motto de la campagne publicitaire de Microsoft pour son nouveau service de webmail Outlook.com. On connaissait la guerre entre Google et Apple (avec les webapps, le mobile, les brevets) mais n’oublions pas que Microsoft (qui se lance sur le marché du mobile et du cloud computing) compte toujours s’affirmer comme le leader du marché de l’informatique. Petite présentation du changement de stratégie marketing de la firme de Redmond qui attaque frontalement son principal rival du webmail, Gmail, et en profite pour critiquer la politique de Google dans la suite de l’article.

Scroogled.com

scroogled

Rappelons que le 31 juillet 2012, la bêta de la nouvelle version du webmail de Microsoft est lancée : l’interface est mise à jour, rappelant les systèmes d’exploitation Windows 8 et Windows Phone et le service est renommé « Outlook.com ». Je me suis inscrit à l’époque pour réserver mon adresse en @outlook.com et tester les services disponibles. À ma grande déception de l’époque, le service SkyDrive n’était pas vraiment fonctionnel (on basculait sur la vieille interface Hotmail) et l’absence de connection IMAP m’avait fait abandonné directement son utilisation.

Jusqu’à maintenant Microsoft avait opté pour une stratégie marketing plutôt courtoise. Selon eux, Outlook est un meilleur service que Gmail parce qu’il ne repose pas sur un modèle de gratuité financée par la publicité, contrairement à la messagerie de Google. Plus simplement, Microsoft respecte la confidentialité de ses utilisateurs, mais pas Google. Historiquement parlant, cet argument me fait doucement rire puisque c’est Hotmail qui a été a été le premier à intégrer des publicités en bas de chaque message envoyé. Google a simplement repris ce principe en sélectionnant les pubs affichées. Dans tous les cas, avec la publicité ciblée en fonction des emails, même si vous n’utilisez pas Gmail, vous êtes scroogled du moment où vous envoyez le mail à quelqu’un qui utilise Gmail.

logo_outlookcom_hero

Microsoft a mis en place un site « militant » (comprenez marketing) où il a compilé un ensemble de phrases des dirigeants de Google sur la confidentialité, toutes plus ou moins glaçantes. Je vous invite à vous rendre sur la rubrique Get the facts. Microsoft s’autorise même une comparaison entre Outlook et Gmail. Au final, ils tapent uniquement la où ils peuvent : sur la gestion de la confidentialité et non pas sur la puissance de l’outil. Ils nous proposent aussi de réagir concernant la politique de Google : pétitions, partage via Facebook et Twitter qui sont connus aussi pour leur gestion tendancieuse de la confidentialité.

La guerre entre Google et Microsoft s’était déclarée en 2009 à l’époque de la mise en place de Bing par Microsoft puis était restée plutôt silencieuse. Microsoft a décidé de franchir le pas en adoptant une stratégie très agressive qui soit marquera les esprits ou se retournera contre Microsoft. D’ailleurs, que pensez-vous de cette stratégie ultra-frontale dans laquelle Microsoft tente de se racheter une réputation et s’autoproclame défenseur de l’informatique libre ?

A titre personnel, je trouve que vouloir présenter la stratégie de Google sur la confidentialité est une bonne chose en soi. Sauf que cela me déprime un peu que l’initiateur du mouvement soit Microsoft… Il s’agit là certainement à n’en pas douter d’un coup de pub pour sauver leur webmail Outlook qui, il faut le dire, est très loin derrière celui de Google. Quoiqu’il en soit, je vous invite à réservez votre compte Outlook et faire un tour rapide sur le site de Microsoft pour vous faire votre propre opinion. Si vous en avez marre des pubs de Gmail, munissez-vous d’un compte payant ou bien du plug-in Adblock dans votre navigateur.

Leave a Reply