Ma configuration Sublime Text 3

Sublime Text

Sublime Text est un éditeur de texte cross-plaftorm disponible sous Windows, Mac et Linux. Il intégre  les fonctionnalités de base d’un éditeur de texte et à l’avantage d’être très configurable via de nombreux plugins développés par la communauté.

Après quelques jours d’utilisations de Sublime Text, je trouve qu’il s’agit d’un éditeur rapide, agréable et dont la configuration est très facile.

Après avoir téléchargé et installé l’éditeur, la première étape pour configurer Sublime Text va être d’installer le Package Manager. J’espère que dans les prochaines versions, le package manager va être directement dans le bundle. En attendant il faut l’installer en copiant dans la console de Sublime Text le code suivant.


Installer les modules indispensables

Une fois le Package Manager installé, il suffit d’entrer le raccourci ctrl+shift+p et saisir Package Control: Install Package pour installer de nouveaux modules.

Theme – Soda 

A la base très réussi, je vous conseille d’installer le thème Soda dans un premier temps.

Pour activer le thème, il suffit d’ajouter les lignes suivantes dans votre fichier Settings – User 

{
 "color_scheme": "Packages/User/Monokai Soda.tmTheme",
 "ignored_packages":
 [
 "Vintage"
 ],
 "soda_classic_tabs": true,
 "theme": "Soda Dark.sublime-theme"
}

N’oubliez pas de télécharger le color scheme Monokai.

All Autocomplete

Etend la completion automatique de Sublime Text pour aller chercher dans tous les fichiers ouverts.

Git

Intégration de git et donc de commande Git à portée de main. Il suffit de faire ctrl+shift+p et taper git pour voir la liste des actions. J’aime particulièrement le rendu ultra rapide de git blame.

GitGutter

Permet de voir les modifications en temps réel de votre fichier. Il affichera une icône de diff à côté du numéro de la ligne de votre fichier versionné.

SideBarEnhancements

Fourni des améliorations à la Sidebar de Sublime Text dans la gestion des dossiers (déplacer dans la corbeille, ouvrir avec, gestion de buffers, etc..).

TrailingSpaces

Surligne les espaces trainant et permet de les supprimer instantanément.


Configurer Sublime Text 3

Il n’y a que deux fichiers à connaître pour configurer Sublime Text :

  • Preferences > Settings – User
  • Preferences > Key Bindings – User

Vous remarquerez probablement les fichiers Default qui permettent à l’utilisateur de connaître les commandes disponibles. Chaque paramètre est surchargeable dans son propre fichier User.

Si vous migrez d’ordinateur, pensez bien à sauvegarder vos fichiers de configuration.

Voici mon fichier pour gérer mes raccourcis clavier. Ils s’inspirent essentiellement des raccourcis proposés par Terminator et Ubuntu.

[{
  "keys": ["shift+ctrl+x"],
  "command": "set_layout",
  "args":
 {
  "cols": [0.0, 1.0],
  "rows": [0.0, 1.0],
  "cells": [[0, 0, 1, 1]]
 }
 },
 {
  "keys": ["shift+ctrl+e"],
  "command": "set_layout",
  "args":
 {
  "cols": [0.0, 0.5, 1.0],
  "rows": [0.0, 1.0],
  "cells": [[0, 0, 1, 1], [1, 0, 2, 1]]
 }
 },
{ "keys": ["ctrl+pagedown"], "command": "next_view_in_stack" },
{ "keys": ["ctrl+pageup"], "command": "prev_view_in_stack" },
{ "keys": ["ctrl+tab"], "command": "next_view" },
{ "keys": ["ctrl+shift+tab"], "command": "prev_view" },
{ "keys": ["alt+up"], "command": "select_lines", "args": {"forward": false} },
{ "keys": ["alt+down"], "command": "select_lines", "args": {"forward": true} },
{ "keys": ["ctrl+shift+space"], "command": "delete_trailing_spaces" }
]
Et, c’est tout !
Il y a encore beaucoup d’autre plugins à installer et utiliser.
Je vous invite à aller jeter un œil sur l’annuaire.